Le roque aux échecs

Position finale du grand roque

Le roque est un déplacement qui a pour but de protéger le roi et de libérer la tour. Apprenez le fonctionnement du roque aux échecs et augmentez vos chances de gagner à ce jeu.

Le petit roque

Comme son nom l’indique, le petit roque agit sur le roi et la tour la plus proche, c’est-à-dire la tour qui se trouve sur la colonne h.

Ce déplacement porte le nom de petit roque, car il n’y a que le fou et le cavalier qui sépare le roi de la tour. Le petit roque consiste à déplacer horizontalement le roi de deux cases vers la tour de la colonne h. Quant à la tour, elle se met immédiatement à gauche du roi. Le roi et la tour doivent être déplacés en même temps. Après ce déplacement, le roi doit maintenant se trouver dans la colonne g et la tour dans la colonne f.

Attention ! Ce déplacement est autorisé que lorsque le roi et la tour n’ont pas encore été déplacés de leur position initiale. Il est également impossible de réaliser le petit roque lorsque le fou et le cavalier fait office d’obstacle. Il faut que les deux cases soient libérées pour que le roi puisse se déplacer vers la colonne g et la tour vers la colonne f.

Cases de déplacement possible du roi au petit roque

Position finale du petit roque

 

 

 

 

 

 

 

Image n°1 : le roi peut se déplacer deux cases vers la tour et la tour peut sauter et se mettre juste à côté du roi, étant donné qu’aucune pièce ne fait office d’obstacle.

Image n°2 : la position finale du petit roque (le roi sur la case g et la tour sur la case f)

Le grand roque

Le grand roque quant à lui agit sur le roi et la tour la plus éloignée, c’est-à-dire celle qui se trouve dans la colonne a.

Ce déplacement porte le nom de grand roque, car il y a trois pièces qui séparent le roi de la tour : la dame, le fou et le cavalier. Le grand roque consiste à déplacer le roi horizontalement de deux cases vers la tour de la colonne a et la tour sera placé juste à droite du roi. Comme pour le petit roque, le roi et la tour doivent être déplacés en même temps. Désormais, le roi doit se trouver dans la colonne c et la tour dans la colonne d.

Comme pour le petit roque, il faut que le roi et la tour soient à leur position initiale et qu’ils n’ont pas encore été déplacés pour que ce déplacement fonctionne. Il faut aussi que les trois pièces qui séparent le roi de la tour ne fassent pas obstacle avant de réaliser le grand roque. Les trois cases doivent être vides pour que le roi puisse aller vers la colonne c et la tour vers la colonne d.

Cases de déplacement possible du roi et de la tour au grand roque

Position finale du grand roque

 

 

 

 

 

 

Image n°1 : le roi peut se déplacer de deux cases vers la tour et la tour quant à elle peut sauter le roi et ainsi se mettre à côté de ce dernier, sans que d’autres pièces puissent faire office d’obstacle.

Image n°2 : la position finale du grand roque (le roi sur la case c et la tour sur la case d).

NB : Que ce soit le petit ou le grand roque, ce déplacement est impossible lorsque le roi est en position d’échec ou lorsque l’une des cases nécessaires pour réussir le roque est menacée par une pièce adverse. Pour que le roque réussisse, il faut que le roi et toutes les cases qui le séparent de la tour soient parfaitement hors de danger vis-à-vis des pièces adverses.

Grâce au petit et au grand roque, le roi sera mieux protégé et la tour sera libre pour circuler dans l’échiquier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.