Comment faire échec et mat ?

L’échec et mat est le seul moyen de gagner une partie d’échec. Apprenez tout ce qu’il faut savoir pour que ce coup puisse être réalisé.

But du jeu d’échec

L’échec consiste à renverser le roi d’un adversaire en le mettant échec et mat. Il n’y a que par ce coup que vous pouvez obtenir une victoire.

L’échec et mat

Le roi est en situation d’échec lorsqu’il est attaqué par une pièce adverse. Lors d’un échec, le joueur qui subit l’attaque peut encore la parer en déplaçant son roi, en prenant la pièce qui attaque son roi ou encore en interposant une pièce quelconque entre son roi et celle qui l’attaque. Dans ce cas, la partie peut encore continuer parce que le roi est hors de danger.

Roi en échec par le fou blanc, qui peut être paré

Sur cette image, le roi est en position d’échec par le fou blanc sur la case b5. Par contre, l’échec peut encore être paré : en déplaçant le roi sur la case e7, en avançant le pion noir sur la case c6, en avançant le fou noir sur la case d7, en avançant la dame sur la case d7 ou encore en déplaçant le cavalier sur la case d7. Beaucoup de choix s’offre encore aux noirs pour mettre leur roi en sécurité.

Cependant, il y a échec et mat lorsque :

  • le roi n’a plus de déplacement possible
  • la pièce qui attaque le roi ne peut être prise
  • il n’y a plus de moyen d’éviter l’attaque en interposant une autre pièce entre le roi et l’attaquant.

Roi en échec et mat

Sur cette image, le roi est en position d’échec et mat par la dame sur la case d4 parce qu’il n’y a plus de déplacement possible. Il ne peut plus se déplacer sur n’importe quelle case parce qu’il y a le pion blanc en a4 (il n’y a que sur la case b5 que le roi peut échapper à l’échec et mat sur cette image) et que les autres cases feront toutes offices d’échec et mat par la dame.

L’échec et mat est aussi réalisable lorsque deux ou plusieurs pièces attaquent le roi de différents côtés, seulement lorsqu’aucune autre pièce peut faire d’office de bouclier pour s’interposer entre l’attaque. Le roi sera entouré par des pièces de l’adversaire et à ce moment, presque toutes les cases autour du roi feront office d’échec. Grâce à tout cela, le roi ne peut plus se déplacer

Dans ces cas, le roi est échec et mat et c’est le joueur qui réalise l’attaque qui gagne la partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.