Règle du Président

Le Président est un jeu de cartes connu sous plusieurs noms, dont « trouduc ». Il est généralement réservé aux adultes et le nombre de joueurs peut aller de 4 à 7.

Pour jouer il faut

  • 3 à 7 joueurs
  • Un paquet de 52 cartes dont l’ordre décroissant est ainsi : 2, As, Roi, Reine, Valet, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3
  • Pour jouer à plus de 7, prévoyez un deuxième paquet.

L’objectif du jeu

L’objectif du jeu est simple : être le premier à se débarrasser de toutes ses cartes.

Le principe du jeu

  • Le premier à se débarrasser de toutes ses cartes est déclaré Président, tandis que le dernier joueur devient le Trouduc. Les personnes qui viennent après le président héritent également d’un titre.
  • En fonction du nombre de joueurs, la hiérarchie est ainsi :
  • Président
  • Vice-président
  • Neutre
  • Vice-trouduc
  • Trouduc
  • Des points sont accordés.
  • Le premier joueur à atteindre le point imposé gagne le jeu.

Préparer le jeu

  • Mélangez les cartes.
  • Chaque joueur pioche une carte. Celui avec la plus petite carte devient le donneur.
  • Le donneur distribue toutes les cartes. Il arrive ainsi qu’un joueur se retrouve avec plus de cartes que d’autres.
  • Les joueurs ont le droit de regarder leurs cartes et peuvent les trier.
  • Jouez dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Comment jouer ?

  • Soit c’est la personne qui se trouve à la gauche du donneur qui commence la partie, soit c’est le joueur qui a la Dame de cœur.
  • Pendant son tour, le joueur peut soit poser une seule carte, soit une série de cartes de valeur identique. (Exemple : le joueur pose 3 Roi.)
  •  Le prochain joueur peut soit, passer son tour, soit jouer.
  • Une carte ne peut être battue que par une carte de valeur supérieure. (Exemple : pour battre un 5, il faut au moins un 6.)
  • Une série de cartes ne peut être battue que par une série de cartes en nombre identique et de valeur supérieure. (Exemple : pour battre 3 Roi, il faut 3 As.)

Que se passe-t-il si tous les adversaires passent leur tour ?

Si tous les adversaires passent leur tour :

  • Toutes les cartes posées sont mises de côté.
  • Le dernier joueur à avoir joué commence le prochain tour.
  • S’il se retrouve à court de cartes, le tour passe au prochain joueur.

Comment se termine une partie ?

  • Une partie continue en sautant les joueurs à court de cartes jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un.
  • Le premier joueur à s’être débarrassé de toutes ses cartes est le Président. Il prend la meilleure place de la table.
  • Le Trouduc  s’occupe de ramasser, de mélanger et de distribuer les cartes en commençant par le Président.
  • Une fois les cartes distribuées, le Trouduc doit céder ses deux meilleures cartes au Président.
  • Le Président peut en retour lui céder ses deux plus mauvaises cartes.
  • De même, le vice-président cède sa plus mauvaise carte au vice-trouduc en échange de la meilleure carte de ce dernier.
  • Une nouvelle partie commence.

Comment se termine le jeu ?

  • Avant de commencer le jeu, les joueurs doivent se mettre d’accord sur un système de points.
  • Les deux meilleurs joueurs peuvent gagner des points et les deux derniers pénalisés.
  • Les joueurs doivent ensuite se mettre d’accord sur un nombre de points à atteindre.
  • Une fois ce point atteint, le jeu est terminé.

Les différentes variations du jeu

Dans certaines versions, les règles sont changées. 

  • Il est possible de jouer plus de cartes que son adversaire à condition que celles-ci soient de rang supérieur (Exemple : trois 10 peuvent battre deux 9.) ou indépendamment du rang. (Exemple : trois 10 peuvent battre deux Valet.)
  • Il est possible de jouer avec des cartes identiques. (Exemple : Valet contre Valet ou deux As contre deux As)
  •  Ceci a pour conséquence de faire sauter le tour du prochain joueur. (Exemple : joueur B bat joueur A avec des cartes identiques, joueur C ne joue pas.)
  • Si un joueur sort quatre cartes du même rang, la règle change jusqu’à la fin de la partie. Désormais, il faut battre son adversaire avec des cartes de rang inférieur. (Exemple : un 5 peut battre un 10.)
  • Il est également possible de jouer avec un joker. Ce dernier peut :
    Remplacer n’importe quelle carte. (Exemple : un set de deux Roi et un joker)
    – Être la carte la plus élevée. (Exemple : le joker bat le 2.)

Révolution, coup d’état et guillotine

  • La Révolution renverse le rang des cartes (désormais du 3 vers le 2) et l’ordre des tours.
  • Pour lancer une Révolution, il faut jouer quatre cartes ou sortir une carte de même rang pendant quatre tours successifs. (Exemple : joueur A, B, C et D jouent successivement un As)
  • C’est alors au dernier joueur de reprendre le tour.
  • Pour lancer un Coup d’état, il faut jouer un carré et un joker, ou trois cartes avec deux jokers.
  • Le coup d’état a pour conséquence de renverser le Président. Ce dernier va échanger sa place avec le joueur qui a lancé le coup.
  • Il y a Guillotine quand un joueur sort un carré et deux jokers.
  • Il devient Président et désigne le nouveau Trouduc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.