La Règle du Poker

Misez des jetons et jouez au Poker ! Il se joue entre 2 à 10 joueurs et une partie peut durer vraiment longtemps. Découvrez la règle détaillée du Texas Hold’em No Limit qui est le Poker le plus populaire.

Matériel

-52 cartes (sans les jokers) et 2 joueurs ou +.
-Jetons représentant les mises que vous allez jouer

Le dealer et les blinds

Le dealer

Le dealer est la personne qui distribue les cartes aux joueurs. Il est représenté par un jeton unique dont le mot « dealer » y est inscrit. Ce jeton n’est pas obligatoire, mais il aide pour les repères visuels.

Dealer

Les blinds ou mises obligatoires

Il y a deux types de blinds au poker. Il y a la petite blind (small blind) et la grosse blind (big blind). Les joueurs en possession de ces jetons doivent toujours miser même s’ils n’ont pas encore de cartes en main.
Le montant pour la petite et la grosse blind est toujours fixé au début de la partie. Mais, il faut savoir que la grosse blind doit toujours être deux fois le montant de la petite blind.
Les blinds ont pour utilité de forcer les joueurs à miser lorsqu’ils veulent jouer un tour ou bien un coup.

Blind au poker

: La petite blind
: La grosse blind

Le déplacement du jeton dealer et les jetons blinds

  • Si vous souhaitez repérer les jetons blinds lors d’un jeu de poker, il faut que vous arriviez à trouver le jeton dealer en premier.
  • Le jeton petite blind se trouve toujours à gauche du dealer et le jeton grosse blind à gauche de la petite blind.
  • Après chaque tour de jeu, tous ces jetons se décalent d’un joueur vers la gauche.
  • Au tour suivant, la grosse blind sera le joueur qui se trouvait à gauche de la grosse blind, la petite blind sera le joueur qui détenait la grosse blind et le dealer sera le joueur qui détenait la petite blind.
  • Le jeu de poker suit toujours le sens des aiguilles d’une montre

But du jeu

Vous devez être en mesure de miser des jetons ou de l’argent (toujours symbolisé par des jetons).. En remportant un tour, vous gagnez les jetons de vos adversaires.
Le but final est d’augmenter son argent, voire de ruiner tous ses adversaires.

Déroulement du jeu

  • Les joueurs détenant la petite et la grosse blind doivent miser le montant conforme à celui qui a été fixé au début du jeu
  • Le dealer distribue deux cartes à chaque joueur et de façon à les distribuer une par une
  • Le reste des cartes sera placée face cachée juste à côté du dealer
  • Les joueurs regardent leurs cartes discrètement, sans que les autres ne puissent les voir

Le Préflop

  • C’est la première étape d’un tour au poker ou bien la première enchère. Tous les joueurs doivent regarder leurs cartes et décider s’ils comptent jouer ou pas.
  • Le premier joueur à avoir la parole lors du préflop, c’est le joueur qui se trouve à gauche de la grosse blind
  • S’il compte jouer ce tour, il doit suivre le montant de la grosse blind ou relancer un montant plus élevé
  • S’il ne compte pas jouer, alors il devra jeter ses cartes ou encore « fold » (jeter les cartes)
  • Tous les joueurs qui souhaitent jouer le tour en cours devront suivre le montant du joueur qui a relancé la mise à tour de rôle ou de la grosse blind si personne n’a surenchéri.
  • Lorsque tous les joueurs qui souhaitent jouer ont tous misé, tous les jetons seront mis au centre de la table et les premières cartes seront dévoilées.

Le Flop

  • Avant de dévoiler les cartes du flop, le dealer doit enlever (ou « brûler ») face cachée la première carte de la pioche
  • Les 3 premières cartes de la pioche ou encore le flop seront alors dévoilées aux joueurs et seront placées côte à côte au centre de la table
  • Le premier joueur à avoir la parole lors du flop ou bien de la deuxième enchère est le joueur qui détient le jeton petite blind
  • Il peut décider de checker (du mot anglais check), c’est-à-dire ne pas miser et de passer la parole au joueur suivant
  • Il peut aussi décider de miser des jetons et tous les joueurs qui souhaitent jouer le tour en cours devront suivre le montant misé
  • Un joueur peut décider de jeter ses cartes ou fold, s’il ne compte pas jouer le tour en cours. Il perdra l’argent qu’il a placé à ce tour.
  • Après que tous les joueurs ont misé ou bien checké, alors le tour suivant peut commencer

première flop

: La première carte brûlée
: Le flop

La River

  • Le dealer défausse ou brûle encore une fois la première carte de la pioche face cachée
  • La première carte de la pioche sera alors dévoilée aux joueurs et elle constituera le River
  • Le premier joueur à avoir la parole est toujours celui avec le jeton petite blind
  • Le tour se déroule comme dans le flop et après que les joueurs ont tous checké ou misé, le dernier tour peut commencer

River

: Deuxième carte brulée
: La River

Le Turn

  • Le dealer défausse ou brûle face cachée la première carte de la pioche
  • La première carte de la pioche sera dévoilée aux joueurs et elle constituera le Turn ou bien la quatrième enchère
  • Le joueur à la petite blind a la première parole et le tour continue comme dans le préflop, le flop et le river

Turn

: Troisième carte brulée
: Le Turn

Gagner un tour de jeu au poker

✔ Lorsque toutes les mises ont été rassemblées au centre de la table et que la dernière carte (le turn) a été dévoilée, tous les joueurs devront dévoiler à tour de rôle leurs cartes en commençant par le joueur à la petite blind.
✔ Celui qui a la combinaison de cartes la plus forte entre tous les joueurs qui sont encore en jeu remporte toutes les mises (les jetons qui se trouvent au centre de la table).

Remarque :

  • Il se peut que tous les joueurs fold ou bien jettent leurs cartes au tout début d’un tour. Cela peut être causé par une mise très élevée venant d’un joueur ou bien par des cartes non jouables. A ce moment-là, aucune carte ne sera dévoilée (flop, river, turn), les mises (les blinds si aucun joueur n’a suivi la relance d’une mise) seront obtenues par le joueur encore en jeu et le tour suivant sera entamer.
  • Il se peut aussi qu’un tour se termine sur le flop ou bien sur le river lorsqu’aucun joueur ne souhaite jouer à cause d’une mise très élevée ou bien à cause des cartes non jouables. A ce moment-là, c’est celui qui a relancé la mise qui remporte tous les jetons qui se trouve au centre de la table. Un nouveau tour sera alors entamé.
  • Décaler vers la gauche les jetons dealer et blinds lorsque vous entamez un nouveau tour. Cela permettra à tous les joueurs de miser à un moment donné.

Les différentes combinaisons de cartes au Poker

Lorsque vous jouer au Poker, vous devez combiner 5 cartes : vos deux cartes en main et trois cartes sur le board (l’ensemble du flop, river et turn). Voici toutes les combinaisons possibles au Poker, de la plus faible à la plus puissante.
La hauteur : c’est la combinaison la plus faible, parce qu’il n’y a même pas de combinaison. Il s’agit juste de comparer les cartes les plus élevées si elles n’ont aucun lien avec le board. Le classement des cartes va du 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, valet, dame, roi jusqu’à l’As.

  • La Paire : 2 cartes de même valeur (deux 4, deux 10, deux As, etc.).
  • La double paire : 2 paires de cartes de la même valeur (deux 6 + deux 9, etc.).
  • Le brelan : 3 cartes de même valeur (trois 10, trois 5, trois 9, etc.). C’est le joueur qui a le brelan avec la carte la plus élevée qui remporte.
  • La quinte : suite numérique de 5 cartes de différentes couleurs.
    Exemple : 5, 6, 7, 8, 9/
  • La couleur ou flush : 5 cartes de même couleur et de même symbole. Exemple : 7, 8, 9, 10, valet de cœur (toutes les 5 cartes sont de symbole cœur)
  • Le Full-house : un brelan et une paire. Si deux joueurs ont chacun un full-house, le joueur qui gagne est celui qui a le brelan le plus élevé.
    Exemple : un brelan de 9 et une paire de dame.
  • Le carré : 4 cartes de même valeur
    Exemple : quatre 5, quatre 9, quatre As, etc.
  • La quinte flush : suite numérique de 5 cartes, de même couleur et de même symbole.
    Exemple : 8, 9, 10, valet et dame de cœur (toutes les 5 cartes ont le symbole cœur).
  • La quinte flush royale : avoir précisément 10, valet, dame, roi et As de la même couleur et du même symbole.
    Exemple : 10, valet, dame, roi et As de pique (toutes les 5 cartes ont le symbole pique).
    Cette combinaison de cartes est la plus puissante au Poker. Il est impossible que deux joueurs aient chacun une quinte flush royale durant un tour.

Si 2 joueurs ont la même combinaison (1 brelan, 2 paires…) : le joueur avec la combinaison avec la carte la plus élevée qui remporte. Si les combinaisons sont strictement identiques, la carte la plus haute à côté permet de gagner.
Si l’ensemble des cartes est identique, ils se partageront les gains de la manche.
Exemple : Un joueur a une paire de 2 et une paire de As. L’autre joueur a une paire de 10 et une paire de roi. Le joueur avec la paire de As gagne parce qu’il a la paire de As qui est la paire la plus élevée.
Si les 2 joueurs ont une paire d’as et une paire de 9, le joueur avec un roi, alors que l’autre n’a qu’un valet gagnera la manche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.