La règle de l’Anti-Monopoly

Jeu Anti monopoly

L’Anti-monopoly est une variante du Monopoly, pour 2 à 6 joueurs, dès 8 ans. Il s’agit d’un jeu de gestion où chaque joueur aura pour but de mener le camp adverse ou tous les autres joueurs à la faillite.

But du jeu

Le joueur peut choisir de poursuivre l’un des 3 buts suivants :

  • Mettre tous ses adversaires en faillite,
  • Devenir le monopoliste le plus riche après avoir mis les concurrents en faillite,
  • Devenir le concurrent le plus riche après avoir mis les monopolistes en faillite.

Contenu

  • Contenu du jeu Anti Monopoly

    1 livret de règles,

  • 1 plateau de jeu,
  • Des billets de banque,
  • 1 paquet de 25 cartes Concurrents,
  • 1 paquet de 25 cartes Monopolistes,
  • 28 titres de propriété,
  • 35 maisons,
  • 15 hôtels,
  • 6 pions,
  • 2 dés.

 

Mise en place

Le plateau de jeu

  • Placez le plateau au centre de la table.
  • Battez les cartes Concurrents et formez une pioche, face cachée, que vous placerez à l’emplacement réservé à cet effet.
  • Faites de même avec les cartes Monopolistes.

La banque

  • Choisissez un banquier.
  • Il sera en charge de l’argent, des maisons, des hôtels et des titres de propriété.
  • S’il participe en tant que joueur, il doit séparer ses possessions de celles de la banque.

Les joueurs

  • À tour de rôle, jetez les dés.
  • Le joueur qui obtient le plus grand chiffre commence.
  • Jouez ensuite dans le sens horaire.
  • Dans cet ordre, chaque joueur va déclarer s’il est monopoliste ou concurrent.
  • Attention ! Il doit y avoir un nombre égal de monopolistes et de concurrents ou la différence ne doit pas dépasser 1.
  • Une fois le rôle d’un joueur choisi, il ne peut être changé.
  • Chaque joueur choisit un pion dans la couleur de son camp :
    Bleu s’il est monopoliste,
    Vert s’il est concurrent.
  • Chaque joueur reçoit 15 000 de la banque , réparti comme suit :
    2 * 5000
    3 * 1000
    2 * 500
    7 * 100
    5 * 50
    5 * 10
  • Placez les pions sur la case Départ.

Comment jouer ?

Le lancer de dés

  • À son tour, le joueur doit lancer les 2 dés.
  • Il doit avancer selon le total des chiffres obtenus.
  • Si un joueur réalise un double (exemple : Double en Anti monopoly), il peut relancer une deuxième fois.
  • Si au deuxième lancer un joueur obtient un autre double, il n’a plus le droit de relancer.

Les différentes cases du plateau de jeu

  • En jetant les dés, le joueur avance et s’arrête sur une case.
  • Le type de case sur laquelle il s’arrête détermine les actions qu’il peut entreprendre.

Faire un achat

  • Le joueur s’arrête sur une case entreprise ou une case rue.
  • Pour pouvoir l’acheter, les conditions suivantes doivent être remplies :
    – L’entreprise ou la rue doit être ouverte à la vente.
    – L’entreprise ou la rue ne doit pas être la propriété d’un autre joueur.
  • Pour acheter une propriété :
    – Il faut s’acquitter de la somme indiquée sur le plateau de jeu à la banque.
    – En contrepartie de quoi, le joueur reçoit le titre de propriété correspondant.

Payer un loyer

  • Le joueur s’arrête sur une case rue déjà occupée par un autre joueur.
  • Dans ce cas, il doit lui payer le loyer indiqué sur l’acte de propriété.
  • Le montant du loyer dépend si le joueur est un monopoliste ou un concurrent.

Loyer Anti monopoly

Construire une maison

Cas du concurrent Cas du monopoliste
Condition de construction Occuper 2 rues de même couleur.
Où placer les maisons ? Sur le nom de la rue.Maison Anti monopoly Sur la case M.Occuper rue même couleur Anti monopoly
Nombre maximum de maisons 4 3
Construire un hôtel En échange de 4 maisons à remettre à la banque. En échange de 3 maisons à remettre à la banque.
  • S’acquitter du montant indiqué sur le titre de propriété à la banque.
  • Une fois construite, une maison ou un hôtel ne peut plus être déplacé.

La case départ

  • Quand un joueur s’arrête ou passe par la case Départ, il reçoit 1000 de la banque.

La case Prison, Guerre des prix et Circuit touristique

Prison Anti monopoly

  • Le joueur peut atterrir sur cette case de 3 manières différentes :
    En lançant le dé : il va sur la section Circuit touristique sans être pénalisé au tour suivant.
  • En tirant une carte « aller en prison » ou « guerre des prix »,
  • En atterrissant sur la case « aller en prison » ou « guerre des prix ».
Guerre des prix Aller en prison
Joueur Concurrents uniquement. Monopolistes uniquement.
Conséquence Continuent de percevoir des revenus. Ne perçoivent pas de revenus.
Quitter la case Soit faire un double au 1er ou 2e tour.

Soit payer 500 au 3e tour.

Soit payer immédiatement 500 sans tenter le lancer.

  • Attention ! Un joueur qui réalise un double peut rejouer même s’il est sur la case « Aller en prison » ou « Guerre des prix ».

La case Monopoliste ou Concurrent

Case monopoliste

  • Quand un joueur atterrit sur la case Monopoliste ou Concurrent, il pioche la première carte de la pioche correspondant à son camp.
  • Il doit ensuite réaliser ce qui est indiqué sur la carte.
  • La carte piochée retourne ensuite, face cachée, sous la pioche.

La case Impôt sur le revenu 

  • Le joueur doit payer une certaine somme à la banque.
Concurrent Monopoliste
Moyen de paiement 1 2000 à la banque
Moyen de paiement 2 10% des biens non hypothéqués (maison, hôtel et terrain)

20% de leur capital en espèces

La case sur Taxe sur l’environnement

  • Le joueur paie la somme indiquée à la banque.

Fondation Anti-Monopoly

Concurrent Monopoliste
Conséquence Lancer 1 dé.

Percevez  une somme en fonction du résultat obtenu.

Si 1 : 250

Si 2 : 500

Si autre : rien

Payer 1600 à la banque.

Entreprises de transport

  • Si l’entreprise est détenue par un concurrent, tout joueur qui s’y arrête doit lui payer 10 % de sa valeur.
  • Si l’entreprise est détenue par un monopoliste, le tarif est doublé à chaque fois qu’il achète une autre entreprise.

Compagnie de distribution d’électricité / société de gaz

  • Si l’entreprise est détenue par un concurrent, le joueur qui s’y arrête doit lui payer 4 fois le total des dés.
  • Si l’entreprise est détenue par un monopoliste, le joueur qui s’y arrête doit lui payer :
    40 fois le total des dés s’il ne possède que l’une des entreprises,
    100 fois le total des dés s’il possède les 2 entreprises.

Les sources de revenu

Le joueur peut se faire de l’argent en :

  • Récoltant le loyer,
  • En vendant une maison pour la moitié de son prix d’achat,
  • En hypothéquant sa propriété en échange de la moitié de son prix d’achat.

Vente des maisons et des hôtels

  • Les maisons et les hôtels ne peuvent être vendus qu’à la banque.

Les hypothèques

Concurrent Monopoliste
Condition Vendre toutes les maisons sur la propriété. Vendre toutes les maisons sur la rue monopolisée.
Conséquence Retournez le titre de propriété face Hypothèque.

Il est interdit de percevoir un loyer sur une propriété hypothéquée.

  • Pour payer l’hypothèque, le joueur doit s’acquitter de la valeur indiquée sur le titre de propriété.
  • Une fois l’hypothèque payée, la carte est à nouveau tournée. 
  • Il est possible de vendre un terrain hypothéqué à un autre joueur. Cependant, l’hypothèque ne disparaît pas.
  • Tout échange entre les joueurs doit se faire avant le lancer de dés.

La faillite

  • Il est interdit :
    De prêter de l’argent aux autres joueurs.
    – De faire une réduction de prix.
  • Quand un joueur n’est pas en mesure de payer ses dettes, il est déclaré en faillite.
  • Si le joueur a été mis en faillite par les actions de la banque :
    – Son capital en espèces et toutes ses propriétés reviennent à la banque.
    – Ses propriétés peuvent à nouveau être remises à la vente.
  • Si le joueur a été mis en faillite par l’action d’un joueur :
    – Ses maisons et hôtels sont vendus à moitié prix à la banque.
    – Il cède son capital en espèces ainsi que toutes ses propriétés (hypothéquées ou non) au joueur qui a causé sa ruine.
  • Un joueur en faillite quitte le jeu.

Déterminer un vainqueur

Il faut faire la somme :

  • Du capital en espèces,
  • Des revenus sur les propriétés non hypothéquées dans l’hypothèse où quelqu’un s’y arrête,
  • Des revenus rapportés par les sociétés publiques en lançant les dés comme si quelqu’un s’y est arrêté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.