La Règle du Jeu de Go

Le jeu de Go est un jeu de stratégie d’origine chinoise. L’objectif est d’occuper le maximum de territoires possible. Il se joue à deux sur un plateau.

Pour jouer il faut…

  • 2 joueurs,
  • 1 plateau appelé Goban, formant une grille de 19 x 19, 13 x 13 ou 9 x 9,
  • Des pierres noires,
  • Des pierres blanches.

Contenu du jeu de Go

Comment jouer ?

  • Chaque joueur choisit une couleur ; les pierres noires commencent.
  • Les joueurs jouent à tour de rôle, mais un joueur peut également passer son tour.
  • Les pierres ne peuvent être posées que sur un point, soit l’intersection des cases.
  • Chaque joueur va ensuite essayer de relier les pierres pour former un territoire et capturer des pierres ennemies.
  • Les points libres vers lesquels une pierre ou un groupe de pierres peut se déplacer sont appelés « Liberté ».
  • Quand une pierre n’a plus qu’une seule liberté, on parle d’Atari ou échec.

Atari ou échec

Le joueur blanc est en position Atari 

  • Une fois posée, une pierre ne peut être déplacée à moins qu’elle n’ait été capturée.
  • Une pierre ou un groupe de pierres sont dits capturés lorsqu’elles ont été cernées par des pierres ennemies.
  • Pour capturer une ou plusieurs pierres, vous pouvez connecter diagonalement vos pierres.
  • Les pierres capturées sont retirées du Goban.

La règle du suicide

  • Une pierre ne peut être placée sur un point déjà cerné. C’est la règle du suicide. 
  • Par contre, si placer une pierre à l’intérieur une formation permet d’en capturer une autre et de se créer une liberté, alors c’est permis. 

La règle du Ko

  • La règle du Ko va faire que la pierre capturée ne peut être remplacée par une autre parce qu’au jeu de Go, il est interdit de retrouver la situation précédente.

Former un œil et des yeux

  • Si un groupe de pierres de même couleur cerne un point vide, on dit qu’elles forment un « œil ».
  • Des groupes de pierres qui ont réussi à former deux yeux ne peuvent pas être pris.

Yeux aux Go

(Exemple : le joueur noir a réussi à former deux yeux.)

Formation Shiso ou en escalier

  • Lorsqu’un joueur se retrouve en position Atari et tente de s’échapper, il arrive qu’il forme une formation Shiso ou escalier.

Formation Shisho

(Exemple : en tentant de sortir de sa position Atari, le joueur blanc se retrouve en formation Shiso)

  • La formation Shiso n’est favorable que si le joueur a au bout de l’escalier, une pierre avec laquelle il peut se connecter.

La position Seki ou impasse

  • Il y a Seki lorsque aucun des deux joueurs ne peut placer une pierre sans se faire prendre.

Position Seki

(Exemple : si le joueur blanc place une pierre, il se retrouve en Atari. Idem pour le joueur noir)

Equilibrer le jeu

  • Les hoshi ou points étoiles peuvent être aperçus sur un Goban vide.
  • Ils sont utilisés lorsqu’un joueur faible joue contre un joueur plus expérimenté.
  • Le joueur faible va commencer et pourra poser des pierres d’avance sur les hoshi. Ce sont les pierres handicap.
  • Parce que le joueur noir commence toujours la partie, il a toujours un coup d’avance sur le joueur blanc.
  • Pour équilibrer la partie, un point appelé Komi est attribué au joueur blanc. Ce dernier gagne une avance de 6.5 ou 7.5 points.
  • La règle du Komi va également permettre d’éviter les matchs nuls grâce au demi-point.

Fin de la partie

Lorsque les deux joueurs passent leur tour.

Les points

  • Chaque pierre capturée rapporte 1 point.
  • Chaque point capturé rapporte également 1 point.

Règle en PDF

Découvrez la règle du jeu  de Go en PDF français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.