Aide à la narration pour le meneur du Loup-Garou

Jeu Loup-Garou

Vous souhaitez être le narrateur ou plus précisément le meneur au loup-garou ? Faites-vous aider grâce à ces quelques conseils et assurez que le jeu ait une bonne ambiance.

Sélection du meneur

Avant de commencer le jeu, les joueurs doivent désigner ou bien tirer au sort le meneur. C’est ce dernier qui se chargera de distribuer les cartes, de narrer l’histoire, de faire appel à tous les différents personnages du jeu, de lancer les débats et de mener à bien les votes.

Le meneur joue un rôle très important, voire fondamental tout au long de la partie. Il doit être une personne qui connaît bien le jeu et règles afin d’instaurer une meilleure ambiance.

Exemple de narration pour le 1er jour

Vous pouvez regarder votre rôle. Maintenant, vous pouvez discuter pour élire le maire.
Voilà l’heure de l’élection. Vous devez tous pointer quelqu’un du doigt que vous élirez comme maire, à 3. 1, 2, 3. x est maire.

Ordre des rôles et exemple de narration pour la 1ère nuit

Le soir se couche, le village se couche, les villageois s’endorment et ferment les yeux.
Le voleur (s’il y a un voleur) peut échanger sa carte avec une des cartes du milieu.
Cubidon désigne 2 personnes qui seront en couple, en les touchant un à un. Cubidon se rendort. Le couple se réveille et se regarde.
Les loups-garous se réveillent, désignent une personne à tuer et placent une carte devant eux. Les loups-garous se rendorment.
La voyante se réveille, regarde qui a été tuée et décide si elle veut annuler le sort et / ou tuer quelqu’un d’autres. La voyante se rendort.
Le village se réveille. X est mort. Il retourne sa carte pour dévoiler son rôle.

Exemple de narration pour le 2ème jour

Le village se réveille, X est mort. Il retourne sa carte pour dévoiler son rôle. Il est venu le temps de décider qui tuer. Laisser 2 minutes pour discuter. La personne morte n’a pas le droit de parler.

Nous allons passer au vote de la personne à tuer, à 3 chacun doit pointer une personne. 1, 2, 3. Avec 3 voix, y est mort.
Y, peux-tu retourner ta carte, ? (y n’a plus le droit de parler car il est mort)
Le village se rendort.

Quelques conseils pour le meneur

Voici quelques conseils qui pourront aider le meneur tout au long de la partie :

  • Affichez vos talents de narrateur
  • Faites à ce que l’ambiance entre les joueurs soit meilleure
  • Faites à ce qu’il ait plus de suspens et une atmosphère d’angoisse lorsque vous annoncez les victimes des loups-garous ou les joueurs éliminés par vote
  • Inventez vos propres phrases lorsque vous faites appel aux différents personnages (lorsque vous maîtrisez la technique offerte dans le jeu), n’hésitez pas à faire des blagues
  • Relancez les débats si jamais ils s’épuisent
  • Offrez plus de suspens lors des votes

Les conseils au meneur pour le jeu proprement dit

Pour ce qui concerne le jeu, voici quelques conseils afin d’améliorer son déroulement :

  • Pour mieux masquer l’identité des personnages, ne laissez aucun indice lorsque vous parlez (ex : ne pas dire le voyant si jamais ce dernier est un garçon)
  • Lorsque vous faites appel à un personnage du jeu, ne dirigez pas votre voix vers le joueur en question
  • Désignez les amoureux en faisant le tour de la table complet
  • Si le meneur joue, il ne doit pas ouvrir les yeux la nuit.
  • Laisser les joueurs effectuer leurs actions la nuit, sans aller trop vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.